04 90 51 87 00 sfm@ville-orange.fr

Le jardin du souvenir du Centre Funéraire d’Orange.

Créé en même temps que le crématorium en 1990, c’est un espace collectif naturel et arboré, destiné à la dispersion des cendres de ceux qui ont fait le choix du retour anonyme à la terre originelle. Accessible 7 jours/7 aux familles qui souhaitent s’y recueillir.
Afin de préserver l’aspect naturel et anonyme du jardin du souvenir, le fleurissement y est interdit, excepté pendant la période de la Toussaint du 15 octobre au 15 novembre.

La stèle du souvenir

Néanmoins, cet anonymat est parfois difficile à vivre pour les proches du défunt même si telle était sa volonté. C’est pour répondre à cette demande que le Centre Funéraire d’Orange à fait installé en janvier 2020 des stèles du souvenir à l’orée du jardin du souvenir.

Elles offrent le bon compromis en respectant l’anonymat à l’intérieur du jardin, et en permettant à son entrée d’avoir un lieu d’hommage nominatif pour les proches qui le désirent ou qui en ressentent le besoin.

Ainsi l’identité, l’année de naissance et l’année de décès de la personne dont les cendres ont été dispersées au jardin du souvenir d’Orange sont gravées sur une plaque qui est apposée sur la stèle du souvenir. 

Cette plaque est réalisée et posée uniquement par le crématorium d’Orange. 

Il faut donc lui en faire la commande et s’acquitter d’un règlement de 60.00 € TTC. Pour les dispersions réalisées avant 2017 il faudra joindre l’acte de décès de la personne décédée à la demande. 

jardin-du-souvenir

Un espace naturel collectif et anonyme est réservé à la dispersion des cendres.

Accessible aux familles qui souhaitent se recueillir 7 jours / 7 .

Afin de préserver l’aspect naturel du jardin du souvenir et de respecter les dernières volontés de ceux qui ont fait le choix du retour anonyme à la terre originelle ,

le fleurissement et toutes autres marques de souvenirs sont interdits .

Le fleurissement est autorise pour la Toussaint du 15 octobre au 15 novembre .

in ante. Aliquam justo tristique sed lectus mattis sit