Nous appeler sfm@ville-orange.fr

Service funéraire municipal ou pompes funèbres  privées ?

Quand les familles font face au décès d’un proche, les démarches à accomplir ne sont pas faciles et sont nombreuses. La 1ère est : Le choix des pompes funèbres qui organiseront les obsèques. Malgré des délais courts, la sélection de l’entreprise funéraire ne doit pas se faire à la légère. Cela mérite plus ample réflexion, car il est important de se faire accompagner par les bons professionnels pour traverser cette dure épreuve.

Définition d’une entreprise de pompes funèbres

Le rôle des pompes funèbres est d’organiser et de réaliser les obsèques. L’organisation des funérailles va des formalités administratives, aux transports et à la préparation du corps, de la conduite de la cérémonie jusqu’à la crémation ou l’inhumation. A chaque étape différents acteurs du funéraire vont se relayer tels que : le conseiller funéraire, le porteur-chauffeur, le maître de cérémonie, le fossoyeur ou le thanatopracteur. 

Recourir à une entreprise de pompes funèbres : ce que dit la loi

Quand contacter un opérateur funéraire ?

Avant toute prise de contact avec un opérateur il convient de vérifier si le défunt avait souscrit un contrat de prévoyance obsèques, auquel cas il est possible que les pompes funèbres y seront ainsi désignées.

Dès que le médecin a établi le certificat de décès, vous devez prendre contact avec l’opérateur de votre choix sans délais. En effet les formalités administratives doivent être réalisées dans les 24 h auprès de la mairie du lieu de décès, et le transport avant mise en bière doit être effectué au maximum dans les 48 h.

Enfin la crémation ou l’inhumation du défunt doit se faire dans les 6 jours ouvrables (en dehors des jours fériés et du dimanche). Il est possible de revoir ce délai sous réserve d’une dérogation spéciale venant de la préfecture. 

Pompes funèbres : démarchage et recommandations interdits

Depuis 1993 avec la fin du monopole, vous êtes libre du choix de l’entreprise funéraire à laquelle vous souhaitez confier la gestion des funérailles de votre proche. 

Désormais, le marché est donc ouvert et la concurrence y est rude. Pour que les familles puissent choisir sans être influencées, le code général des collectivités territoriales interdit aux pompes funèbres tout démarchage commercial dans un lieu public ou à domicile.  De même, il interdit aux établissements de santé de recommander une entreprise funéraire et ils doivent obligatoirement mettre à disposition du public la liste des pompes funèbres habilitées.

Le devis type

Pour faciliter la comparaison des prix et dans un souci de transparence des prestations funéraires, l’arrêté du 23 août 2010 a mis en place un modèle de devis ainsi qu’une terminologie précise. Les pompes funèbres se doivent de se conformer à ce devis type, qui est obligatoirement gratuit et sans engagement.

Le choix de l’opérateur

Il est essentiel de comparer les différents critères tels que les tarifs, les relations humaines, la qualité des prestations et le professionnalisme de vos interlocuteurs. Il est fortement recommandé de comparer 2 ou 3 établissements afin de ne pas se tromper dans son choix. Sachez qu’il existe trois types de pompes funèbres :

– Les pompes funèbres privées : il s’agit d’entreprises familiales indépendantes ou de grands groupes nationaux possédants dans agences sur tout le territoire. Elles sont libres de fixer leurs tarifs. 

– Les services funéraires municipaux : gérés en régie par les mairies, par des fonctionnaires au titre du service public. C’est la commune qui fixe les tarifs, et en tant que collectivité, ils doivent être calculés par rapport à l’équilibre du budget de fonctionnement propre au service. (C’est-à-dire que les recettes doivent être égales aux dépenses = pas de bénéfices).

– Les associations : le plus souvent, il s’agit d’organismes associatifs ou mutualistes religieux et civiles autorisés par la préfecture à effectuer des services funéraires.

Pourquoi accorder sa confiance au funéraire public par rapport à une entreprise privée ? 

Première raison : financièrement. Ne faisant pas de bénéfices les services funéraires municipaux seront forcément moins chers, pour des prestations et des fournitures de même qualité, comparés aux enseignes privées (il faut toujours comparer ce qui est comparable, poste par poste, et ne pas se limiter à un prix global ou d’appel !!!). Vous pourrez accéder à des tarifs garantis au prix le plus juste sans faire l’impasse sur la qualité du service rendu. 

Deuxième raison : le vrai sens du service public. L’accompagnement des défunts et des familles endeuillées, est un véritable métier mais au-delà des compétences professionnelles, les agents de la fonction publique ont choisi d’œuvrer chaque jour à vos côtés et sont surtout recrutés pour leurs qualités humaines sincères. N’ayant pas de motivations commerciales mais uniquement le devoir de satisfaire l’usager, leur approche est par conséquent différente.

Troisième raison : la durabilité du funéraire public. Choisir de faire confiance au funéraire public est un engagement citoyen qui permet d’assurer la continuité de ce type de service (qui par ailleurs n’est pas dispensé dans toutes les collectivités, mais qui répond pourtant à une vraie demande). Dernier rempart à la flambée des prix exercée par les acteurs privés, la présence d’un concurrent public sur un secteur est la garantie d’un alignement des tarifs pratiqués par l’ensemble au niveau le plus bas. 

Dernière raison : la pérennité des services funéraires municipaux. Ils sont souvent implantés de très longue date, ainsi historiquement ils connaissent leur territoire et ses usagers, cette proximité et le lien tissé sur plusieurs générations est aussi la garantie de l’ancrage de l’entité et assure qu’elle va se perpétuer. Ce qui est aussi rassurant pour les usagers qui ont besoin de se projeter dans l’avenir dans le cas de la souscription d’un contrat de prévoyance obsèques notamment.  Car ce n’est pas toujours le cas avec les acteurs privés qui changent souvent de propriétaire ou se font racheter par des groupes, ainsi ils changent de nom et apparaissent et disparaissent régulièrement. 

Le service funéraire officiel de la Ville d’Orange existe depuis 1956.

Il gère le Centre funéraire qui existe depuis 1980 et qui regroupe sur le même site que le cimetière du Coudoulet :

Il emploie 12 agents municipaux spécialement choisis, diplômés et formés régulièrement.

Disponibles 24h/24 et 7j/7.

Chaque année c’est plus de : 

  • 350 familles endeuillées qui choisissent de leur confier l’organisation des obsèques de leur proche.
  • 500 défunts séjours à la chambre funéraire.
  • 1700 crémations sont réalisées pour plus de 30 entreprises de pompes funèbres venant de tout le Vaucluse mais aussi des départements limitrophes.